Un chrétien devrait-il jamais s'impliquer dans l'hypnose/hypnotisme ?

Un chrétien devrait-il jamais s'impliquer dans l'hypnose/hypnotisme ? Réponse



L’hypnose est problématique pour un chrétien pour plusieurs raisons :



1) Le fruit de l'Esprit est la maîtrise de soi (Galates 5:22-23). Si nous suivons la direction de l'Esprit, il nous donnera le pouvoir de mieux nous contrôler. L'hypnose implique le transfert du contrôle de nous-mêmes à une autre personne.





2) Nous devons nous abandonner – corps, âme et esprit – à Dieu. Romains 6:12-13 nous donne la formule pour vaincre le péché : Ne laissez donc pas le péché régner dans votre corps mortel pour que vous obéissiez à ses mauvais désirs. N'offrez pas les parties de votre corps au péché, comme des instruments de méchanceté, mais offrez-vous plutôt à Dieu, comme ceux qui ont été ramenés de la mort à la vie ; et offrez-lui les parties de votre corps comme instruments de justice. C'est une question de contrôle - en tant que chrétiens, nous pouvons laisser le péché nous contrôler, ou nous pouvons laisser Dieu nous contrôler. (Voir aussi Romains 6 :16-23 ; 1 Corinthiens 6 :9-12 ; et Jacques 4 :6-7.) La formule scripturaire ne laisse aucune place à l’hypnose (se céder à un autre être humain).



3) L'hypnose conduit à un état modifié de conscience dans lequel l'esprit est très sensible aux suggestions extérieures. Cette susceptibilité est ce dont l'hypnotiseur a besoin pour modifier le comportement de son sujet. Cependant, le mot sensible devrait nous préoccuper. L'Écriture dit d'être vigilant, de se maîtriser et d'être alerte. Votre ennemi le diable rôde comme un lion rugissant à la recherche de quelqu'un à dévorer (1 Pierre 5:8). L'hypnotiseur n'est pas le seul à vouloir modifier notre comportement ; Satan veut aussi faire quelques modifications, et nous devons nous garder de lui donner l'occasion de faire ses suggestions.



4) L'hypnotisme est souvent promu comme un moyen simple de se recentrer et de trouver la réponse en nous. En tant que croyants en Christ, nous devons nous concentrer sur notre Sauveur, et non sur nous-mêmes ou quoi que ce soit d'autre (Hébreux 12 : 2). Nous savons que les réponses ne se trouvent pas en nous (Romains 7 : 18) ; la solution dont nous avons besoin se trouve en Christ (Romains 8:2).



5) De nombreuses techniques utilisées dans l'hypnose sont partagées par les systèmes mystiques, philosophiques et religieux, y compris l'occultisme. Le père de l'hypnotisme, Franz Anton Mesmer, dont le nom nous a donné le mot hypnotiser - était lui-même un adepte de l'occultisme. Sa méthode pour induire une transe était très similaire à la façon dont un médium dirige une séance. L'hypnotisme, avec le yoga et la Méditation Transcendantale, a toujours été lié à l'obscurité spirituelle. La respectabilité retrouvée de ces pratiques n'a pas changé leur nature profonde.



Top