Qu'est-ce que Genèse 3:15 signifie qu'il t'écrasera la tête, et tu lui frapperas le talon ?

Qu'est-ce que Genèse 3:15 signifie qu'il t'écrasera la tête, et tu lui frapperas le talon ? Réponse



Dans Genèse 3, Dieu inflige divers jugements à ceux qui ont introduit le péché dans Son monde parfait. Adam, Eve et le serpent entendent tous parler des conséquences de leur rébellion. Au serpent, Dieu dit en partie : Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta postérité et sa postérité ; il t'écrasera la tête, et tu lui écraseras le talon (Genèse 3:15, KJV).



Même dans ce jugement, il y a miséricorde. La malédiction de Dieu sur le serpent, en particulier, était mêlée de paroles d'espoir. La femme mentionnée dans Genèse 3:15 est Eve. Le serpent, adressé directement, est l'animal que Satan a utilisé pour tromper la femme. Une partie de la malédiction était dirigée contre l'animal (verset 14) ; en même temps, la malédiction de Dieu tombe sur Satan, qui avait pris la forme ou le corps du serpent en Eden (cf. le dragon dans Apocalypse 12 :9).





Dans le cadre de la malédiction, l'inimitié - la haine mutuelle et la mauvaise volonté - existera entre la femme et le serpent. Plus tard, la même inimitié se poursuivra entre la semence ou progéniture de la femme (l'humanité en général, puisque Eve est la mère de tous les vivants, Genèse 3:20) et la semence du serpent. Leur progéniture restera ennemie à travers toutes les générations. La progéniture (métaphorique) du serpent sont des forces démoniaques et aussi ces personnes qui suivent le diable et accomplissent sa volonté. Jésus a appelé les pharisiens une couvée de vipères dans Matthieu 12:34 et a dit qu'ils appartenaient à leur père, le diable dans Jean 8:44. En bref, Dieu dit que Satan sera toujours l'ennemi de l'humanité. Il s'ensuit que les personnes qui se rangent du côté de Satan seront en guerre perpétuelle avec les élus de Dieu et que nous sommes engagés dans une bataille très réelle entre le bien et le mal (Éphésiens 6 : 12).



Genèse 3:15 est un verset remarquable, souvent appelé le protoevangelium (littéralement, premier évangile), car c'est la première prédiction de la Bible d'un Sauveur. La seconde moitié du verset donne deux prophéties messianiques concernant ce Sauveur :



La première prophétie messianique de Genèse 3:15 est qu'il vous écrasera la tête. C'est-à-dire que la semence de la femme écrasera la tête du serpent. La Bible amplifiée indique clairement que la semence de la femme est plus que l'humanité en général; c'est un individu représentant toute l'humanité :


Et je mettrai l'inimitié (hostilité ouverte)
Entre toi et la femme,
Et entre ta postérité (progéniture) et sa postérité ;
Il te blessera [mortellement] à la tête.

La deuxième prophétie messianique dans Genèse 3:15 est que vous frapperez son talon. C'est-à-dire que le serpent mordra le talon de la semence de la femme. La morsure du talon est mise en contraste avec l'écrasement de la tête, comme le montre la Bible Amplifiée : Et tu [seulement] lui écraseras le talon.

Ce passage indique la promesse de la naissance de Jésus, sa rédemption et sa victoire sur Satan. La descendance de la femme est Jésus. Étant né d'une vierge, Il est littéralement le rejeton d'une femme (Matthieu 1 :25 ; Galates 4 :4 ; cf. Isaïe 7 :14). Fils de l'homme, il est le parfait représentant de l'humanité. La progéniture du diable était les hommes mauvais et les forces démoniaques qui, comme un serpent, attendaient le Sauveur et le frappaient. Leur complot venimeux a condamné Jésus à être crucifié.

Mais le coup du serpent n'a pas marqué la fin de la progéniture de la femme. Jésus est ressuscité le troisième jour, brisant le pouvoir de la mort et remportant la victoire ultime. Avec la croix, Jésus a écrasé la tête du diable, le battant pour toujours. Ainsi, dans Genèse 3:15, l'écrasement de la tête du serpent était une image du triomphe de Jésus sur le péché et sur Satan à la croix (cf. Jean 12:31). Le coup de talon du Messie était une image de la blessure et de la mort de Jésus sur la croix. Satan a meurtri le talon de Jésus, mais Jésus a montré une domination complète sur Satan en lui meurtrissant la tête.

Satan, bien que toujours actif dans ce monde, est un ennemi vaincu. Sa perte est certaine : Et le diable . . . a été jeté dans l'étang de soufre brûlant (Apocalypse 20:10). Jusque-là, l'inimitié demeure entre Satan et les enfants de Dieu.

Le protoévangile nous montre que Dieu a toujours eu le plan du salut à l'esprit et nous a informés de son plan dès que le péché est entré dans le monde. Satan a formulé un plan impliquant le serpent en Eden, mais Dieu était bien en avance sur lui, ayant déjà ordonné le broyeur de serpent. Jésus-Christ a parfaitement accompli la mission de Dieu : la raison pour laquelle le Fils de Dieu est apparu était de détruire l'œuvre du diable (1 Jean 3 :8).



Top