Qu'arrive-t-il à ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus ?

Qu'arrive-t-il à ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus ? Réponse



Tous les gens sont responsables devant Dieu, qu'ils aient ou non entendu parler de lui. La Bible nous dit que Dieu s'est clairement révélé dans la nature (Romains 1 :20) et dans le cœur des gens (Ecclésiaste 3 :11). Le problème est que la race humaine est pécheresse ; nous rejetons tous cette connaissance de Dieu et nous nous rebellons contre lui (Romains 1 :21-23). Sans la grâce de Dieu, nous serions livrés aux désirs pécheurs de nos cœurs, nous permettant de découvrir à quel point la vie est inutile et misérable sans Lui. Il le fait pour ceux qui Le rejettent continuellement (Romains 1 :24-32).






En réalité, ce n'est pas que certaines personnes n'ont pas entendu parler de Dieu. Au contraire, le problème est qu'ils ont rejeté ce qu'ils ont entendu et ce qui est facilement visible dans la nature. Deutéronome 4:29 proclame : Mais si de là tu cherches l'Éternel, ton Dieu, tu le trouveras si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme. Ce verset enseigne un principe important : quiconque cherche vraiment Dieu le trouvera. Si une personne désire vraiment connaître Dieu, Dieu se fera connaître.



Le problème est qu'il n'y a personne qui comprenne, personne qui cherche Dieu (Romains 3:11). Les gens rejettent la connaissance de Dieu qui est présente dans la nature et dans leur propre cœur, et décident à la place d'adorer un dieu de leur propre création. Il est insensé de débattre de l'équité de Dieu envoyant quelqu'un en enfer qui n'a jamais eu l'occasion d'entendre l'évangile de Christ. Les gens sont responsables devant Dieu de ce que Dieu leur a déjà révélé. La Bible dit que les gens rejettent cette connaissance, et donc Dieu est juste en les condamnant à l'enfer.





Au lieu de débattre du sort de ceux qui n'ont jamais entendu, nous, en tant que chrétiens, devrions faire de notre mieux pour nous assurer qu'ils entendent. Nous sommes appelés à répandre l'évangile parmi les nations (Matthieu 28 :19-20 ; Actes 1 :8). Nous savons que les gens rejettent la connaissance de Dieu révélée dans la nature, et cela doit nous motiver à proclamer la bonne nouvelle du salut par Jésus-Christ. Ce n'est qu'en acceptant la grâce de Dieu par le Seigneur Jésus-Christ que les gens peuvent être sauvés de leurs péchés et sauvés d'une éternité sans Dieu.



Si nous supposons que ceux qui n'entendent jamais l'évangile reçoivent la miséricorde de Dieu, nous perdons notre motivation pour l'évangélisation. Nous rencontrons également un terrible problème. Si les gens qui n'entendent jamais l'évangile sont automatiquement sauvés, alors il est logique de s'assurer que personne n'entend jamais l'évangile, car alors il y aurait une chance qu'ils le rejettent et soient condamnés.

La Bible est claire que ceux qui périssent sans Christ feront face à une éternité en enfer. Le mandat de Jésus d'évangéliser le monde entier est toujours en vigueur. Les gens ont besoin d'invoquer le nom du Seigneur, mais comment . . . peuvent-ils faire appel à celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment peuvent-ils croire en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment peuvent-ils entendre sans que quelqu'un leur prêche ? Et comment quelqu'un peut-il prêcher s'il n'est pas envoyé ? (Romains 10:14-15). Ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus-Christ ont désespérément besoin d'entendre, et cela a poussé Paul à s'exclamer : Malheur à moi si je ne prêche pas l'évangile ! (1 Corinthiens 9:16).



Top